Au Kenya, des milliers d’adolescentes enceintes décrochent du système scolaire

Après la fermeture de tous les établissements scolaires en mars 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, beaucoup de jeunes filles livrées à elles-mêmes se sont retrouvées enceintes. Aujourd’hui, certaines ne peuvent plus retourner à l’école.

Si chaque année, des milliers d’adolescentes tombent enceintes au Kenya, le problème s’est encore aggravé avec le Covid-19 et la fermeture des écoles. Certaines jeunes filles ont pu trouver une aide au Refuge serein, un établissement ouvert en janvier 2021 à Nyeri, capitale de la Province centrale.

10 photos de Monicah Mwangi illustrent ce propos.

Lien source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *