l’honnêteté, meilleure ennemie d’Antoine Kombouaré, le nouvel entraîneur du FC Nantes

Antoine Kombouaré, le nouvel entraîneur du FC Nantes, jeudi 11 février 2021.
Antoine Kombouaré, le nouvel entraîneur du FC Nantes, jeudi 11 février 2021. (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

On pense ce matin à tous nos amis supporters des Canaris. Ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas fan de foot, vous allez tout comprendre. La situation du club de football nantais est aussi simple que ça : Antoine Kombouaré, 57 ans, ex-footballeur français reconverti entraîneur est en mission sauvetage du FC Nantes. Il a tenu sa première conférence de presse jeudi 11 février. Nantes, 18e au classement de la Ligue 1, vient de se séparer de son entraîneur Raymond Domenech, qui lui-même avait remplacé Patrick Collot, qui assurait l’intérim de Christian Gourcuff, viré lui aussi. Tout ça en quelques mois.

Là, on se dit que les supporters nantais ont assez souffert. Et bien non ! Jeudi donc, se tient une conférence de presse d’Antoine Kombouaré, le nouvel entraîneur. Tout commence hyper bien : “Je suis en mission”, dit-il. Mais la conférence de presse n’est pas un exercice si simple, si votre qualité première est la sincérité. “Je n’ai jamais rêvé d’entraîner Nantes”, lâche, sans détour, le nouvel entraîneur aux journalistes. “Par contre, on m’a donné une opportunité de venir et je suis très heureux d’être là. Parfois, vous avez des rêves et ils ne se réalisent pas, donc il vaut mieux ne pas en avoir.”

La franchise d’Antoine Kombouaré le pousse même à avouer qu’il ne connaît pas très bien l’équipe qu’il s’apprête à entraîner : “À partir d’aujourd’hui, je vais m’atteler à bien découvrir l’effectif, regarder tous les matchs, bosser beaucoup pour prendre connaissance, avoir une connaissance parfaite de l’effectif et surtout des joueurs et préparer le match d’Angers, qui va venir très vite, dimanche”.

Lien source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *