“On a environ 50% de réservations en moins” dans les transports, indique Jean-Baptiste Djebbari

Les vacances scolaires vont débuter dès la fin de la semaine prochaine pour les académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers. Pour le moment, les Français semblent attendre les consignes du gouvernement lié à l’épidémie de Covid-19 avant de partir. “On a environ 50% de réservations en moins”, a indiqué sur franceinfo Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports.

>> Suivez les dernières informations sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 dans notre direct

“Nous avons demandé aux différentes compagnies aériennes et à la SNCF de faire en sorte que les billets qui ont déjà été achetés soient échangeables, annulables, jusqu’à trois jours avant le départ pour la SNCF”, a-t-il expliqué. Les Français peuvent donc aborder cette période “d’incertitude avec sérénité puisqu’ils savent qu’ils seront remboursés”. Jean-Baptiste Djebbari a estimé que les Français faisaient preuve de bon sens : “Ils ont peu réservé, ils vont sûrement faire comme en été et attendre les cinq, six derniers jours avant de réserver si la situation le permet.”

Jean-Yves Le Drian a, de son côté, appelé les Français à “ne plus voyager” en dehors de la France. “C’est un appel à la responsabilité. Chacun a conscience que ce virus circule et qu’on a tous une part à prendre”, a abondé Jean-Baptiste Djebbari. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a elle aussi déconseillé tous les voyages non essentiels. “Les motifs permis sont professionnels, de regroupement familial ou pour aller porter assistance à quelqu’un de sa famille, explique le ministre. Ce ne sont pas des vacances. Nous avons cinq fois moins de personnes qui viennent en Europe depuis les frontières extérieures qu’habituellement.”

Lien source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *